ADDOHA
31.75      ↑ 0.79
AFMA
1,235.00      ↓ -0.08
AFRIC INDUSTRIES SA
328.00      → 0.00
AFRIQUIA GAZ
4,100.00      ↓ -0.94
AGMA-LAHLOU TAZI
6,289.00      ↓ -5.71
AKDITAL S.A
671.00      ↓ -0.07
ALLIANCES
247.10      ↓ -1.16
ALUMINIUM
1,535.00      ↓ -0.26
ARADEI CAPITAL
519.90      ↓ -0.97
ATLANTASANAD
145.00      ↑ 1.40
ATTIJARIWAFA BANK NV
507.70      ↓ -0.16
AUTO NEJMA
2,039.00      → 0.00
AUTOHALL
78.00      ↓ -0.64
BALIMA
235.15      → 0.00
BANK OF AFRICA
194.00      ↓ -1.52
BCP
293.00      → 0.00
BMCI
595.00      ↓ -0.17
BRASSERIES MAROC
2,560.00      ↑ 0.39
CARTIER
28.30      ↑ 5.79
CDM
898.00      → 0.00
CFG BANK
165.00      ↑ 0.06
CIH
388.85      → 0.00
CIMENT MAROC
1,809.00      ↑ 1.29
COLORADO
56.38      ↓ -0.18
COSUMAR
194.50      ↑ 0.26
CREDIT EQDOM
1,165.00      → 0.00
CTM SA
686.90      ↓ -0.15
DARI COUSPATE
3,593.00      → 0.00
DELATTRE LEVIVIER
40.00      → 0.00
DELTA HOLDING
50.00      ↑ 0.10
DIAC SALAF
26.25      → 0.00
DISTY TECHNOLOGIES
250.00      ↑ 0.40
DISWAY
695.00      ↓ -2.78
ENNAKL
33.99      ↓ -0.03
FENIE BROSSETTE
118.95      ↑ 0.81
HPS
557.90      ↑ 0.52
IB MAROC.COM
38.00      ↑ 2.73
IMMORENTE INVEST
94.65      ↓ -0.05
INVOLYS
89.44      ↓ -0.62
ITISSALAT AL-MAGHRIB
93.55      ↓ -0.48
JET CONTRACTORS
594.00      ↑ 3.50
LABEL VIE
4,400.00      ↑ 0.02
LAFARGEHOLCIM MAROC
2,020.00      ↑ 0.10
LESIEUR CRISTAL
290.00      ↑ 6.62
M.LEASING
367.00      → 0.00
M2M Group
487.00      ↑ 0.21
MAGHREB OXYGENE
208.00      → 0.00
MAGHREBAIL
925.00      → 0.00
MANAGEM
2,440.00      ↑ 5.81
MED PAPER
19.50      ↓ -1.47
MICRODATA
664.90      ↑ 0.02
MINIERE TOUISSIT
1,430.00      ↑ 2.88
MUTANDIS
263.25      ↓ -0.66
OULMES
1,282.00      → 0.00
PROMOPHARM
946.00      → 0.00
REBAB
69.95      → 0.00
RES DAR SAADA
100.00      → 0.00
RISMA
250.00      ↑ 0.81
S.M MONETIQUE
192.40      ↓ -1.33
S.M.IMITER
2,301.00      ↑ 7.62
SAHAM ASSURANCE
2,090.00      ↑ 0.72
SALAFIN
630.00      → 0.00
SAMIR
127.80      → 0.00
SNEP
588.00      ↑ 2.76
SODEP-MARSA MAROC
285.95      ↑ 0.32
SONASID
863.00      ↓ -0.23
SOTHEMA
998.00      ↓ -0.20
SRM
99.00      ↑ 5.88
STOKVIS
11.00      ↑ 1.66
STROC INDUSTRIE
35.30      ↓ -0.98
TAQA MOROCCO
1,370.00      → 0.00
TGCC S.A
322.50      ↓ -0.03
TIMAR
660.00      → 0.00
TOTAL MAROC
1,385.00      ↓ -1.07
UNIMER
177.20      → 0.00
WAFA ASSURANCE
4,200.00      ↓ -0.31
ZELLIDJA
71.10      → 0.00
[:fr]

Accompagner nos clients vers le changement

Allant du conseil aux investisseurs internationaux sur des opportunités de développement au Maroc, à la structuration de solutions de financement innovantes adressées aux PME, ou encore proposant une gamme diversifiée d’OPCVM aux institutionnels et aux particuliers, Red Med Capital joue pleinement son rôle en tant que banque d’investissement intégrée en offrant des services hautement personnalisés à ses clients.

Red Med Capital est une banque d’investissement intégrée et indépendante, spécialisée dans la finance d’entreprise, la gestion d’actifs, le private equity et l’intermédiation boursière. Créée en 2004, Red Med Corporate Finance, premier né du groupe, a été impliquée dans de nombreuses transactions de fusion-acquisition de grande envergure qui ont conduit la banque d’affaires à travailler dans divers secteurs tels que les télécommunications, l’éducation, les énergies renouvelables et l’agro-industrie.

Red Med Asset Management fondée en 2011 est la deuxième filiale du groupe. Elle gère plus de 1 milliard d’euros, ainsi qu’un large éventail de portefeuille clients regroupant les principaux institutionnels de la place et de grandes entreprises dont les investissements surperforment le marché.

En 2020, le groupe a renforcé sa gamme d’activités et répondu à un besoin critique des PME en fondant Red Med Private Equity. La société de private equity a une stratégie d’investissement claire qui consiste à soutenir les PME nationales impliquées dans des industries orientées vers la consommation locale, et caractérisées par une sous-capitalisation chronique qui s’est aggravée pendant la crise du COVID-19. Les tickets d’investissement varient principalement entre 30 et 90 millions de dirhams. L’idée est de contribuer au « Made in Morocco » tout en favorisant l’émergence de champions nationaux non seulement en injectant du capital, mais également en fournissant un accompagnement complet afin de renforcer la gouvernance, le respect des normes opérationnelles et de RSE. Abdeslam Ababou, fondateur de Red Med Private Equity, déclare : « La thèse d’investissement est très simple. Elle consiste à investir dans des entreprises qui répondent à la demande locale. Par exemple, il y a une demande locale croissante dans l’agro-industrie, l’éducation et les soins de santé car les produits et services sont importés ou ne sont pas fournis avec la qualité escomptée et en quantité requise. L’idée est d’investir dans ces PME pour les aider à accélérer leur développement et à disposer de biens et de services qui répondent aux besoins de la communauté locale. »

Le dernier né est Red Med Securities avec pour ambition de devenir un acteur de référence sur le marché boursier. Red Med Securities vise à atténuer les effets engendrés par le COVID-19 en œuvrant pour l’augmentation des volumes de transactions à travers les introductions en bourse et les transactions sur le marché actions et marché de la dette. Ababou dit : « Nous proposons toutes les activités d’une banque d’investissement et des services de conseil, c’est ce que nous appelons ECM / DCM. Nous sommes complémentaires aux services des banques marocaines. »

Depuis la mise en place de la nouvelle stratégie énergétique marocaine en 2009, l’entreprise est impliquée dans un secteur prometteur, ayant pour l’objectif d’atteindre 52% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici 2030. Ababou explique : « Le Maroc a tous les atouts pour devenir un des acteurs clé dans le développement des énergies renouvelables mais aussi de d’hydrogène vert et d’ammoniac en raison de son cadre attractif et de la disponibilité de terrains bénéficiant de ressources de première classe, éolienne et solaire, combinées à une faible intermittence. » Le Maroc a un avenir exceptionnel devant lui comme le souligne l’agence internationale de l’énergie qui a annoncé que le royaume pourrait fournir environ 4% de l’hydrogène nécessaire en 2030, soit environ 200 millions de tonnes. « Le Maroc n’était pas compétitif sur les tarifs d’électricité car nous étions presque entièrement dépendants des ressources fossiles et de l’importation d’électricité », explique Ababou. « La stratégie marocaine de développement des énergies renouvelables a commencé à porter ses fruits et le Maroc est devenu un exportateur net, ce qui est un indicateur de changement. Maintenant, l’électricité verte sera probablement produite à moindre coût dans le monde, apportant une compétitivité certaine à l’industrie et à ses produits dérivés. » Le Maroc dispose d’un potentiel d’investissement considérable grâce à sa culture libérale, son économie ouverte, ses ports de première classe et les opportunités d’investissement dans l’énergie verte et le Power to X. Ababou déclare : « Il y a un nouveau contexte géopolitique, en raison de ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine, l’Europe doit améliorer son autonomie en matière de produits industriels, de produits agricoles et d’énergie. En raison de la proximité du Maroc avec l’Europe, il y a une opportunité claire pour l’Europe et le Maroc de conclure des accords concernant l’énergie verte et l’approvisionnement de produits dérivés. » Red Med Capital a développé une expertise éprouvée dans le domaine et vise à aligner les intérêts des différents acteurs et ainsi, produire de l’électricité verte compétitive, offrant un potentiel d’investissement énorme. Ababou confirme, « Je pense que c’est une voie prometteuse avec un potentiel de développement important et Red Med Capital peut contribuer à transformer les opportunités d’investissement dans ce secteur en projets concrets. »

La presse parle de nous

[:en]

Accompagner nos clients vers le changement

Source : REO

Allant du conseil aux investisseurs internationaux sur des opportunités de développement au Maroc, à la structuration de solutions de financement innovantes adressées aux PME, ou encore proposant une gamme diversifiée d’OPCVM aux institutionnels et aux particuliers, Red Med Capital joue pleinement son rôle en tant que banque d’investissement intégrée en offrant des services hautement personnalisés à ses clients.

Red Med Capital est une banque d’investissement intégrée et indépendante, spécialisée dans la finance d’entreprise, la gestion d’actifs, le private equity et l’intermédiation boursière. Créée en 2004, Red Med Corporate Finance, premier né du groupe, a été impliquée dans de nombreuses transactions de fusion-acquisition de grande envergure qui ont conduit la banque d’affaires à travailler dans divers secteurs tels que les télécommunications, l’éducation, les énergies renouvelables et l’agro-industrie.

Red Med Asset Management fondée en 2011 est la deuxième filiale du groupe. Elle gère plus de 1 milliard d’euros, ainsi qu’un large éventail de portefeuille clients regroupant les principaux institutionnels de la place et de grandes entreprises dont les investissements surperforment le marché.

En 2020, le groupe a renforcé sa gamme d’activités et répondu à un besoin critique des PME en fondant Red Med Private Equity. La société de private equity a une stratégie d’investissement claire qui consiste à soutenir les PME nationales impliquées dans des industries orientées vers la consommation locale, et caractérisées par une sous-capitalisation chronique qui s’est aggravée pendant la crise du COVID-19. Les tickets d’investissement varient principalement entre 30 et 90 millions de dirhams. L’idée est de contribuer au « Made in Morocco » tout en favorisant l’émergence de champions nationaux non seulement en injectant du capital, mais également en fournissant un accompagnement complet afin de renforcer la gouvernance, le respect des normes opérationnelles et de RSE. Abdeslam Ababou, fondateur de Red Med Private Equity, déclare : « La thèse d’investissement est très simple. Elle consiste à investir dans des entreprises qui répondent à la demande locale. Par exemple, il y a une demande locale croissante dans l’agro-industrie, l’éducation et les soins de santé car les produits et services sont importés ou ne sont pas fournis avec la qualité escomptée et en quantité requise. L’idée est d’investir dans ces PME pour les aider à accélérer leur développement et à disposer de biens et de services qui répondent aux besoins de la communauté locale. »

Le dernier né est Red Med Securities avec pour ambition de devenir un acteur de référence sur le marché boursier. Red Med Securities vise à atténuer les effets engendrés par le COVID-19 en œuvrant pour l’augmentation des volumes de transactions à travers les introductions en bourse et les transactions sur le marché actions et marché de la dette. Ababou dit : « Nous proposons toutes les activités d’une banque d’investissement et des services de conseil, c’est ce que nous appelons ECM / DCM. Nous sommes complémentaires aux services des banques marocaines. »

Depuis la mise en place de la nouvelle stratégie énergétique marocaine en 2009, l’entreprise est impliquée dans un secteur prometteur, ayant pour l’objectif d’atteindre 52% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici 2030. Ababou explique : « Le Maroc a tous les atouts pour devenir un des acteurs clé dans le développement des énergies renouvelables mais aussi de d’hydrogène vert et d’ammoniac en raison de son cadre attractif et de la disponibilité de terrains bénéficiant de ressources de première classe, éolienne et solaire, combinées à une faible intermittence. » Le Maroc a un avenir exceptionnel devant lui comme le souligne l’agence internationale de l’énergie qui a annoncé que le royaume pourrait fournir environ 4% de l’hydrogène nécessaire en 2030, soit environ 200 millions de tonnes. « Le Maroc n’était pas compétitif sur les tarifs d’électricité car nous étions presque entièrement dépendants des ressources fossiles et de l’importation d’électricité », explique Ababou. « La stratégie marocaine de développement des énergies renouvelables a commencé à porter ses fruits et le Maroc est devenu un exportateur net, ce qui est un indicateur de changement. Maintenant, l’électricité verte sera probablement produite à moindre coût dans le monde, apportant une compétitivité certaine à l’industrie et à ses produits dérivés. » Le Maroc dispose d’un potentiel d’investissement considérable grâce à sa culture libérale, son économie ouverte, ses ports de première classe et les opportunités d’investissement dans l’énergie verte et le Power to X. Ababou déclare : « Il y a un nouveau contexte géopolitique, en raison de ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine, l’Europe doit améliorer son autonomie en matière de produits industriels, de produits agricoles et d’énergie. En raison de la proximité du Maroc avec l’Europe, il y a une opportunité claire pour l’Europe et le Maroc de conclure des accords concernant l’énergie verte et l’approvisionnement de produits dérivés. » Red Med Capital a développé une expertise éprouvée dans le domaine et vise à aligner les intérêts des différents acteurs et ainsi, produire de l’électricité verte compétitive, offrant un potentiel d’investissement énorme. Ababou confirme, « Je pense que c’est une voie prometteuse avec un potentiel de développement important et Red Med Capital peut contribuer à transformer les opportunités d’investissement dans ce secteur en projets concrets. »

La presse parle de nous

[:]
Menu